aurore legal

Cabinet d’avocats dédié au droit du numérique et de la cybersécurité.

Alliant analyse juridique rigoureuse au conseil créatif pour les entreprises innovantes.

Le cabinet accompagne, sur le plan juridique, les projets de développement numérique, de cybersécurité et de protection des données personnelles.

PRESTATIONS

AURORE LEGAL est un cabinet d’avocats dédié au droit du numérique et de la cybersécurité.

Le cabinet propose conseil et assistance aux entreprises dans le développement de leurs projets numériques.
Il allie une analyse juridique rigoureuse à la créativité pour accompagner les entreprises innovantes.

Les atouts du cabinet sont la connaissance du monde de l’entreprise et la proposition de solutions créatives.

Domaines

Droit du numérique

Droit de la cybersécurité

Droit de l’internet

Droit des données personnelles

Contrats informatiques

Exemples de prestations

Renforcer la protection du savoir-faire d’une entreprise

Accompagner la mise en place d’un plan de prévention des fuites de données

Rédiger d’une politique de gestion des violations de sécurité

Participer à la gestion de crise

Evaluer des impacts juridiques des incidents de sécurité

Assister pour la notification des incidents de sécurité

Conseiller et représenter devant les autorités judiciaires et administratives

Sabine Marcellin

Sabine Marcellin, inscrite au barreau de Paris depuis 1997, est diplômée d’un 3e cycle en droit de l’informatique et de l’Inhesj (Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice). 

Elle a une expérience pratique du monde de l’entreprise en qualité de juriste et responsable juridique notamment dans le secteur bancaire et chez un éditeur de logiciel.

Elle a fondé en 1995 le Guide Lamy du droit numérique et a dirigé sa rédaction pendant 20 ans.
Elle est coauteur de l’ouvrage Protection des données personnelles aux Editions Législatives en 2017 et du Secret des affaires, publié aux éditions LexisNexis, en 2016 et réédité en 2019.

Aujourd’hui, elle est chargée de cours à HEC et pour le diplôme d’université DPO (data protection officer) de l’Université Paris 2 Panthéon Assas.

Sabine Marcellin est  lieutenant-colonel de la réserve citoyenne de la cyberdéfense de la Gendarmerie.

actualité

INVITATION TABLE RONDE
Le secret des affaires s’oppose-t-il à la liberté d’information?


Sabine Marcellin, co-auteure de l’ouvrage «le secret des affaires» publié aux éditions LexisNexis vous invite à sa table ronde sur la thématique du secret des affaires et de la liberté d’information à l’occasion de la réédition de son ouvrage

Mardi 16 avril
à 18h30
Librairie Gibert Jeune
2, place Saint Michel
75006 Paris

L’occasion de confronter différents points de vue et analyses tant côté entreprise que côté journaliste sur l’information, les sources et le secret. La transposition de la directive européenne sur la «protection du savoir-faire», devenue en juillet dernier une loi française pour «la protection du secret des affaires» a inquiété la profession des journalistes. Quels sont les contours du secret des affaires?
Quels sont les enjeux ? Comment
préserver la liberté d’information?

Programme

18h30 – 19h30 : débat sur le secret des affaires s’oppose-t-il à la liberté d’information?
En présence notamment des deux auteurs de l’ouvrage :
Sabine Marcellin et Thibault du Manoir du Juaye
et de Mathias Leboeuf, philosophe et journaliste indépendant.
19h45 : cocktail et dédicaces de l’ouvrage

Inscrivez vous pour participer par mail
contact@aurore.legal


Informations pratiques pour s’y rendre

Ligne 4, sortie Saint-Michel
Bus 24, 27 et 96
RER C et B


A propos de Sabine Marcellin :

Avocate à la Cour et fondatrice du cabinet Aurore Legal, spécialisé en droit du numérique et de la cybersécurité.
Elle est également lieutenant-colonel de la réserve citoyenne de la cyberdéfense de la gendarmerie.
Ancienne auditrice de l’INHESJ, elle a publié plusieurs ouvrages en droit du numérique. Actuellement chargée de cours à HEC et l’Université Paris II Panthéon ASSAS.

 

Lisez à ce sujet l’article de Sabine Marcellin « le secret des affaires… » au Village de la Justice